Consommation

Évidemment, on aimerait toujours qu’un véhicule consomme le moins possible. A ce sujet, il faut savoir que les consommations données par les constructeurs sont difficiles à atteindre, car elles sont été mesurées dans des conditions idéales, souvent éloignées de la vie réelle. Il ne faut donc pas s’étonner de consommer un peu plus que ce prétend le constructeur.

En fait il y a énormément de paramètres qui jouent sur la consommation : la géographie, le type de parcours, la météo, l’état de la voiture, le carburant lui-même, la nature de la route, et bien sûr la compétence du conducteur en la matière.

Pour la géographie, il est certain que des trajets effectués sur du plat son plus sobres que des trajets de montagne, où le moteur va devoir forcer dans les cotes. Les descentes ne compensent pas ce phénomène.

Les type des trajets vont également avoir une grande importance; un véhicule qui ne fait que de la ville, sur des trajets plutôt courts va consommer plus, alors que des longs trajets hors de ville ont tendance à faire baisser la consommation moyenne.

Concernant la météo, le froid à tendance à faire augmenter la consommation du moteur. Un vent fort de face va également faire augmenter la consommation, surtout sur les véhicules peu aérodynamiques.

Maintenant parlons de la voiture; certains éléments peuvent augmenter la consommation :

  • une pression des pneus insuffisante (attention à ne pas non plus exagérer, voir « pression des pneus »)
  • filtre à air encrassé
  • sur moteur essence : bougies trop anciennes, encrassées, mal réglées…. voir « bougies »
  • sur moteur diesel : injecteurs défectueux, encrassés
  • freinage qui oppose une résistance (problème d’étrier…)
  • embrayage usé (moteur patine)
  • éléments de carrosserie qui nuise à l’aérodynamisme (barres de toit…)

Le carburant, notamment l’essence doit avoir un certain indice d’octane. Utiliser un indice d’octane trop faible risque d’augmenter la consommation.

La nature de la route ne doit pas être sous estimée : rouler sur une route toute plate, en parfait état sera bien plus efficace en terme de consommation qu’un chemin rempli de nids de poules.

Des mauvaises habitudes de conduite peuvent augmenter la consommation :

  • Laisse tourner longuement le moteur à l’arrêt
  • Démarrer en « boulet de canon » après un stop ou un feu rouge
  • Passer trop top ou trop tard ses rapports
  • D’une manière générale avoir une conduite sportive / agressive
  • Rouler à vitesse excessive

Enfin des choses simples vont également augmenter la consommation :

  • Tracter une remorque ou une caravane
  • Transporter des choses lourdes